Menu
04 82 29 12 12
Psychologue 855 Boulevard Salvarelli 83370 Fréjus
Lun – Sam 9h à 20h
Anaëlle Mesnay Psychologue

Troubles émotionnels et comportementaux – Psychologue à Fréjus

Psychologue à Fréjus, je prends en charge les patients présentant des troubles émotionnels et comportementaux. Après avoir établi un examen et une analyse du cas, j’applique la thérapie appropriée. Ces troubles mettent à la fois en jeu les réactions psychologiques et physiologiques de la personne, mais aussi ses réactions physiques. Le patient réagit en présence d’un facteur extérieur, un stimulus qui provoque une émotion au point de causer des réactions (rougeur, effroi, tristesse…). Selon l’âge ou la personnalité du sujet, la réaction sera plus ou moins remarquable. Un enfant ému qui ne peut s’exprimer verbalement aura un comportement agité. Chez l’adulte, la qualité des relations sociales peut être altérée par des difficultés relationnelles dues à un trouble émotionnel (stress, anxiété, dépression…). Durant la thérapie, j’aide le patient à reprendre conscience de sa situation et de ses propres aptitudes. La réussite de tout traitement dépend, en grande partie, du patient et de sa personnalité. Troubles émotionnels et comportementaux – Psychologue à Fréjus

Qu’est-ce qu’un trouble émotionnel et comportemental ?

Un trouble émotionnel est généralement le symptôme de malaises profonds. La personne ressent de manière excessive les émotions, ce qui provoque souvent une réactivité intense face aux événements, notamment dans un contexte difficile. Submergé par ses émotions, le sujet a besoin d’aide et d’appui pour rétablir son équilibre affectif. Son trouble se traduit sous forme de stress et d’anxiété, d’un état dépressif et de tristesse. Les émotions causent une forte sensation de manque de confiance en soi : la personne éprouve alors un "mal de vivre".
Au niveau du comportement, la vie sociale détermine la conformité des attitudes face à certaines règles. Une personne qui éprouve des pressions internes et externes, imaginaires ou réelles, va traduire son malaise par un comportement excessif. Le trouble comportemental peut prendre la forme d’une hyperactivité ou, au contraire, de l’apathie. Les troubles se manifestent par des peurs, phobies, Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) ou problèmes de propreté, de rangement… voire des Troubles des Conduites Alimentaires (TCA), c'est-à-dire des problèmes liés à l'alimentation.

Les troubles émotionnels

Dépression et état dépressif

La dépression est la manifestation d’un état de malaise profond, alliant tristesse et perte d’énergie, le tout menant le sujet à un repli sur lui-même. Ses symptômes ne sont pas toujours évidents et la détection de la dépression est parfois difficile, autant pour le patient que pour son entourage. La personne ressent de la fatigue, présente des troubles du sommeil, un manque d’appétit, se détache de la vie familiale et sociale, perd tout centre d’intérêt et "broie du noir", éprouve de la culpabilité... Les causes de la dépression sont nombreuses : séparation, perte d’emploi, deuil, post-partum… Une personne manifestant un simple état dépressif, passager et vite dépassé, n’est pas pour autant sujette à une dépression.

Stress et anxiété

Le stress est un état physique mettant le corps en alerte, en prévision d’une agression ou en réponse à une situation d’angoisse qu’il faut affronter. L’anxiété est une peur irrationnelle, car il n’y a aucun danger immédiat, alors que la personne imagine déjà le pire des cas. Les symptômes du stress ou de l’anxiété sont relativement semblables. Ils se traduisent par des malaises physiques tels que de l’agitation, des tremblements, de la fébrilité… La peur, la tristesse, le sentiment d’impuissance ou de culpabilité ainsi que les difficultés de concentration ou d’attention soutenue constituent aussi d’autres manifestations du stress ou de l’anxiété.

Manque de confiance et d’estime de soi

Le manque de confiance en soi peut devenir une contrainte chez la personne concernée, car elle n’ose entreprendre quoi que ce soit par peur de l’échec. A la base, il y a un manque d’estime de soi, et le patient pense que le succès ou les bonnes actions sont réservées aux autres. Des propos dévalorisants, ruminés par le sujet lui-même ou prononcés par des tiers, des échecs répétitifs dans différents domaines (études, sentiments…) contribuent à accroître ce manque d’estime et de confiance en soi. Le soutien d’une psychothérapie adaptée peut aider le patient à gagner confiance en soi. La participation à des activités sociales, bénévoles et qui mettent en jeu les relations humaines est importante pour réussir ce genre de traitement. Les techniques à utiliser sont la thérapie systémique, l’hypnothérapie, la PNL (Programmation neurolinguistique) et la TCC (théorie cognitive et comportementale).

Les troubles comportementaux

Troubles Obsessionnels compulsifs (TOC)

Les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) se traduisent par un comportement répétitif mêlé d’anxiété. Ce trouble du comportement peut atteindre toute personne (homme, femme ou enfant) pendant une période de son existence. Les TOC se reconnaissent par leur caractère irrésistible. Le patient ne peut pas s’y soustraire et agit de manière compulsive (répétitive), avec l’obsession d’effectuer cet acte. Il s'agit, par exemple, du lavage systématique des mains, sans raison objective évidente pour les tiers. Tenant généralement aux règles d’hygiène et de sécurité, les TOC peuvent se classer en différentes catégories, notamment les :
  • TOC de propreté : lavage des mains, lavage d’objets, phobie d’objets communs dans les lieux publics…
  • TOC relatifs au rangement : chaque objet doit avoir une place précise, le déplacement de l’un d’entre eux pouvant affecter profondément le sujet
  • TOC de vérification : le comportement du sujet se traduit par le fait de contrôler plusieurs fois que les volets soient fermés à clé, le gaz bien fermé, les interrupteurs bien éteints…
Il ne faut pas négliger les TOC, sachant qu’ils disparaissent d’eux-mêmes ou s’atténuent avec le temps, lorsque le patient prend conscience de certains excès. Un suivi thérapeutique est requis lorsque les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) rendent pénible la vie quotidienne, affective et sociale du sujet. La thérapie cognitive et comportementale (TCC) convient notamment au traitement de la personne atteinte de TOC. Elle peut s’accompagner d’un traitement médicamenteux afin de calmer les angoisses ou l’anxiété du patient. Une prise en charge hospitalière peut être nécessaire en cas de perte excessive de poids, s’accompagnant souvent de déshydratation. Les troubles comportementaux

Troubles des Conduites Alimentaires (TCA)

Les Troubles des Conduites Alimentaires (TCA) sont caractérisés par une relation complexe du sujet avec la nourriture. Ils se reconnaissent notamment au fait que la personne refuse de manger, de peur de prendre du poids, ou devient boulimique en mangeant une énorme quantité de nourriture. Le refus de s’alimenter correspond à l’anorexie. La personne contrôle de manière rigoureuse et systématique la quantité d’alimentation à manger tous les jours. La boulimie, qui consiste à manger "tout aliment ce qui se présente", correspond à une perte de contrôle de l’appétit. Pour ne pas prendre de poids, le patient vomit intentionnellement ou utilise de manière abusive des laxatifs et autres médicaments, de manière à ne garder aucun aliment dans l'organisme. L’hyperphagie boulimique constitue un autre aspect des TCA, se traduisant par un surpoids de la personne concernée. En présence de Troubles des Conduites Alimentaires (TCA), il est recommandé de consulter le psychologue. Celui-ci se chargera de l’application d’une psychothérapie adaptée, en vue d'aider la personne à retrouver son équilibre psycho-affectif.

Peurs et phobies

La peur fait partie des émotions éprouvées en présence d’un danger ou à la perspective de la concrétisation d’une menace. Elle induit à prendre la fuite en cas de danger imminent, mais peut être maintenue sous contrôle. La phobie est une peur excessive de quelque chose, objet ou situation, pouvant amener à une perte de contrôle de soi. Le sujet évite les situations ou les choses qui l’effraient. Les personnes peuvent vivre avec leur phobie sans jamais y être confrontées concrètement. Les phobies sont multiples : peur de la foule ou agoraphobie ; peur d’être enfermé ou claustrophobie ; peur des chiens ou cynophobie ; peur des araignées ou arachnophobie… Parfois, une thérapie brève suffit à éliminer les symptômes de la phobie. D’autres fois, il est préférable de "remonter" loin dans les origines de la phobie pour y remédier. En présence de peur et de phobie, la consultation d’un psychothérapeute est indiquée. Suivant le cas, la thérapie mettra le sujet en présence de sa peur ou de sa phobie, pour un temps déterminé, afin de le libérer de ses angoisses (cas de la thérapie par réalité virtuelle).
Cliquez pour activer la carte

Vous appréciez, partagez !
Anaëlle Mesnay Télèphone04 82 29 12 12
Adresse855 Boulevard Salvarelli
83370 Fréjus