Menu
04 82 29 12 12
Psychologue 855 Boulevard Salvarelli 83370 Fréjus
Lun – Sam 9h à 20h
Anaëlle Mesnay Psychologue

Psychologie de l’enfant – Psychologue à Fréjus

Le développement de l’enfant comprend des phases particulières, suivant son âge et son environnement. Psychologue pour enfant, je prends en charge les troubles du comportement et les troubles émotionnels pouvant se produire dès le plus jeune âge. Je reçois enfant et parent dans mon cabinet de psychologie à Fréjus.
La psychologie de l’enfant est différente de celle de l’adulte. En pleine croissance, l’enfant perçoit différemment les faits et événements l’entourant. Sa dépendance à l’égard des adultes lui donne une autre vision des autres et de lui-même. Comme pour tout patient, j’observe et recherche la thérapie la mieux adaptée à l’enfant, en fonction du motif de consultation. Le vécu de l’enfant est important, malgré son jeune âge. La naissance d’un petit frère, le changement de nounou ou d’école, l’atmosphère familiale et bien d'autres paramètres constituent des facteurs pouvant affecter sa personnalité et son développement psychologique. Plus la prise en charge a lieu tôt, plus la thérapie est brève. Psychologie de l’enfant – Psychologue à Fréjus

Les principaux âges de consultation

A dire vrai, il n’y a pas de limite d’âge pour consulter le psychothérapeute. Tout trouble inhabituel doit être considéré, certains étant des signes alarmants, d’autres non. L’observation attentive de l’enfant par les parents s’avère primordiale.

Moins de 3 mois

Dès la naissance, le nourrisson peut présenter des troubles tels qu’une insomnie, assortie ou non de pleurs, des maladies psychosomatiques… De 2 à 5 ans, il faut être attentif aux troubles du sommeil (cauchemars à répétition, terreurs nocturnes). L’enfant peut présenter une incontinence urinaire/fécale, faire de l’hyperactivité, etc. A partir de 4-5 ans, veillez au développement du langage. Par ailleurs, une consultation est nécessaire en cas de troubles récurrents (pédiatre, orthophoniste…).

6 ans

L’enfant est scolarisé et son attitude à l’école peut changer en cas de problèmes. Un bon élève peut brusquement présenter des difficultés scolaires, voire tomber malade à cause d’une phobie scolaire (maux de ventre, maux de tête…). Il convient de discuter avec les personnes de son entourage immédiat (instituteur/institutrice, élèves…) pour identifier des changements à l’école par exemple.

10 ans

A partir de 10 ans, l’enfant se trouve en préadolescence. Les troubles émotionnels s’installent facilement, rendant compliquées les relations de l’enfant avec ses proches. Une irritabilité excessive, une hyperactivité, des troubles du sommeil ou de la conduite méritent de retenir l’attention des parents. La consultation est recommandée lorsque le malaise de l’enfant augmente : isolement, fuite de dialogue, troubles du comportement…

Les troubles émotionnels chez l’enfant

Les troubles émotionnels chez l’enfant

Trouble du sommeil

Le sommeil constitue une phase de repos et de croissance primordiale chez l’enfant. La qualité compte autant que la quantité d’heures de sommeil. Un enfant atteint d’insomnie reste longuement éveillé ou peine à s’endormir. L’hypersomnie, au contraire, est l’état d'une personne qui dort trop. Les parasomnies désignent plusieurs troubles du sommeil tels que le somnambulisme, les terreurs nocturnes, les cauchemars… Ces troubles ont un effet sur la croissance de l’enfant, tant au niveau physique que psychologique.
Le sommeil est d'une importance capitale chez l’enfant. Son développement physique et psychologique a lieu pendant qu’il dort. Le sommeil, durant ses différentes phases (sommeil profond, paradoxal…), harmonise les pensées et les connaissances de la journée. Physiquement, le corps récupère l’énergie dépensée durant la journée. Un enfant en croissance a besoin de bien dormir.

Angoisses et difficultés scolaires

L’enfant d’ordinaire scolarisé a subitement peur de retrouver le milieu scolaire. Les manifestations sont physiques (mal de ventre, vomissements, mal de tête), avec des pleurs et des tremblements. Ces comportements ont lieu au moment de quitter la maison ou à l’approche de la rentrée scolaire. D’autres fois, l’enfant jusque-là appliqué, rencontre des difficultés scolaires (mauvaises notes, cahier mal tenu…). La phobie scolaire n’est pas une simulation car l’enfant peut être pris de peur panique. Il est indispensable de comprendre les éventuels changements ayant perturbé l’enfant à l’école : nouvel élève, changement d’enseignant… Le dialogue avec les responsables de l’établissement scolaire précédera toute consultation.

Les troubles du comportement chez l’enfant

Trouble de la conduite

L’enfant est initié tôt aux règles de comportement social, afin qu’il s’intègre facilement dans le monde qui l’entoure, autre que l’univers familial. A partir de 2-3 ans, il est naturel que l’enfant manifeste de l’opposition et tienne tête aux parents. Ce trouble passager doit être passager et s’atténuer de lui -même. S’il persiste au-delà d’un temps raisonnable, il convient d'avoir recours à une consultation. Le psychothérapeute agit avec tact et délicatesse, étant donné qu'il ne faut pas brusquer l’enfant.
Durant l’adolescence, les troubles de la conduite peuvent prendre une connotation violente : c’est le refus de s’adapter socialement. Le ré-apprentissage des règles de conduite adéquate est utile pour préserver la paix familiale et sociale.

Hyperactivité

L’hyperactivité se caractérise par le fait de ne pouvoir se tenir tranquille. Avant l'âge de 6 ans, il est possible qu’un enfant soit hyperactif : il ne tient pas en place, saisit un objet, puis un autre, sans aucune cohérence dans ses actions. Il se peut aussi qu’il s’agisse simplement de turbulence. Les parents observent attentivement leur enfant afin de relever d'autres comportements caractéristiques qui permettront d’établir un diagnostic. Non traitée, l’hyperactivité peut perturber la scolarisation de l’enfant, son adaptation sociale et familiale, et peut même mener à l’échec scolaire et finalement à l’addiction aux drogues.
Le traitement de l’hyperactivité passe par une psychothérapie, dont la technique est appréciée par le psychologue.
Cliquez pour activer la carte

Vous appréciez, partagez !
Anaëlle Mesnay Télèphone04 82 29 12 12
Adresse855 Boulevard Salvarelli
83370 Fréjus